mardi 19 janvier 2016

Citation

On sait combien la pensée de Winnicott, à propos de l'aire transitionnelle comme aire de jeu entre soi et l'autre, entre fantasme et réalité, entre sens et non sens, lui a permis d'envisager la question de la créativité en même temps que celle de l'entrée dans le monde de la culture et d'insister sur cette part de l'ambition thérapeutique de l'analyse qui consiste à redonner accès à du "jouable" sur la scène de l'intrapsychique et dans l'entre-deux scènes du patient et de l'analyste.

Lucette Nobs, Tribune psychanalytique n° 6, 2005, "Jouer"