mardi 22 mars 2016

Article : "De Freud à Bion. La césure de la naissance au regard des états-limites" par Bernard Golse paru dans L'information psychiatrique vol. 92 n° 2, 2016 : "Borderline@état limite"

De Freud à Bion. La césure de la naissance au regard des états-limites
Bernard Golse
L'information psychiatrique vol. 92 n° 2, 2016 : "Borderline@état limite"

Résumé :

Après avoir rappelé l’origine du terme de « césure de la naissance » proposé par S. Freud en 1926 et repris par W.R. Bion en 1976 pour évoquer la continuité possible entre la vie prénatale et la vie postnatale, l’auteur tente alors de faire un lien entre cette hypothèse de continuité et la question des pathologies borderline, dans la perspective des travaux de ces deux auteurs.
Les hétérochronies ou les dysharmonies de développement postnatales et les failles narcissiques qui s’y attachent, pourraient ainsi trouver une part de leurs origines dans des inscriptions sensorielles prénatales anarchiques et dans un passage chaotique de la vie fœtale à la vie postnatale, ce qui ouvre la voie à une théorie du traumatisme en trois temps

Plan de l'article :

Nos nouvelles connaissances sur la vie fœtale
La césure de la naissance
Alors quid des états-limites à la lumière du concept de césure ?
Vers une théorie du traumatisme en trois temps
Liens d’intérêts

http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=INPSY_9202_0131