mardi 5 décembre 2017

Citation

Le mot "carences" se rencontre bien dans les écrits de Winnicott, il reste néanmoins descriptif, sans statut métapsychologique. La notion correspondante qui fait l'objet d'une élaboration attentive est presque inverse : empiètement. Dans le fond il n'y a jamais de carence pour un nourrisson ; pour lui c'est toujours trop, toujours traumatique. La carence est un point de vue d'observateur. Ce qui est défaut, manquement pour ce dernier, est attaque, effraction (des limites du moi) pour la bébé.

Jacques André, Introduction. L'unique objet in "Les états limites"