Bibliographie de Melanie Klein

L'Amour et la haine : le besoin de réparation. 2001. 176 pages

Melanie Klein et Joan Riviere

Traduit de l'anglais par Annette Stronck

Dans ce livre sont étudiés des aspects très différents des émotions que l'homme éprouve. La première partie analyse les pulsions puissantes de haine qui sont un élément fondamental de la nature humaine. Dans la seconde, j'essaie de montrer comment l'amour et la tendance à la réparation se développent en rapport avec les pulsions agressives et malgré elles." (Mélanie Klein) Derrière la frêle barrière de la civilisation, ce sont l'intensité et la violence des processus psychiques qui sont ici révélées dans toute leur brutalité.



Le complexe d'OEdipe. 2006. 160 pages

Traduit de l'anglais par Marguerite Derrida

Préface de : Simone Korff-Sausse

Freud avait eu l’idée géniale de faire d’Œdipe, héros de la mythologie grecque, la structure centrale de notre fonctionnement psychique. Melanie Klein, elle, s’est penchée sur les stades précoces de la constellation œdipienne.

Plus de quinze ans séparent les deux textes composant ce livre : « Les stades précoces du conflit œdipien » (1928) et « Le complexe d’Œdipe éclairé par les angoisses précoces » (1945). Ce sont des années de maturation, au cours desquelles Melanie Klein va élaborer une conception cohérente et complète du conflit œdipien qui constitue l’un des apports principaux de la fondatrice de la psychanalyse des enfants à la psychanalyse en général.

Comme l’explique Simone Korff-Sausse dans sa préface, la version kleinienne de l’Œdipe est tellement innovante que les conséquences n’en ont pas encore été complètement exploitées. D’une part parce qu’elle postule un Œdipe très précoce, intimement lié aux premières pulsions sadiques orales et anales, et d’autre part parce qu’elle avance des idées audacieuses sur la sexualité, en particulier la sexualité féminine, qui ont eu beaucoup de mal à être acceptées jusqu’à aujourd’hui.




Deuil et dépression Melanie Klein. 2004. 160 pages

Traduit de l'anglais par Marguerite Derrida

Préface de : Gisèle Harrus-Révidi

En 1934, après avoir traversé une grave période de dépression à la suite de la mort accidentelle de l'un de ses fils, Melanie Klein fait au Congrès de Lucerne une conférence où elle formule pour la première fois sa célèbre théorie de la «position dépressive», que certains, tel Winnicott, placeront au même rang que la découverte par Freud du complexe d'Oedipe. Complété en 1940 par un autre, également publié ici, ce texte qui décrit avec une violence extrême la formation du psychisme de l'enfant est la pierre angulaire de tout le système conceptuel de Melanie Klein.



Psychanalyse d'enfants |  Melanie Klein. 2005. 192 pages

Traduit de l'anglais par Marguerite Derrida

Préface de : Simone Korff-Sausse

La plupart des psychanalystes, dans les années 1920, pensaient que les petits enfants ne se prêtaient pas à la méthode analytique. Pour Melanie Klein, plutôt que de rejeter ces patients, il fallait modifier la méthode. Elle eut alors trois coups de génie.
Le premier fut l’invention de la technique du jeu : elle voyait dans cette activité spontanée de tous les enfants un équivalent du rêve, et donc une voie royale d’accès à l’inconscient de ses petits patients.
Deuxième coup de génie : elle montra que le complexe d’OEdipe et le surmoi apparaissaient dès le début de la vie psychique, c’est-à-dire bien plus tôt que ne le pensait Freud.
Troisième coup de génie : elle révéla qu’un enfant de trois ou quatre ans était capable d’un transfert qui pouvait être interprété, ce qui le rendait apte au traitement psychanalytique.
Les textes révolutionnaires qui composent ce livre posent les bases de la psychanalyse de l’enfant.



Sur l'enfant Melanie Klein. 2012. 208 pages

Traduit de l'anglais par Marguerite Derrida

Préface de : Simone Korff-Sausse

Comment répondre aux questions que les enfants posent sur la mort, Dieu, le sexe ? Faut-il toujours leur dire la vérité ? A la maison ou à l'école, la psychanalyse peut-elle avoir des vertus pédagogiques ? Observer le développement de son propre fils fut pour Melanie Klein, qui exaltait le "parler vrai", une expérience aussi cruciale que le célèbre "rêve de l'injection faite à Irma" pour Freud. Elle jette ici les bases de la psychanalyse d'enfants.




Essais de psychanalyse 1921 - 1945. Melanie Klein. 1989. 456 pages

Traduit de l'anglais par Marguerite Derrida

« La plus grande figure de la psychanalyse après Freud : tel est le titre que, des adeptes aux adversaires, tous les psychanalystes, ou à peu près, s'accordent pour reconnaître à Mélanie Klein. Quarante années d'une carrière intense et féconde ont mis à découvert des profondeurs insoupçonnées. Esprit enthousiaste et méthodique, généreux et inflexible, l'inventeur de la "technique du jeu", la théoricienne des archaïsmes précocissimes a marqué le mouvement psychanalytique pour de nombreuses générations. A l'exemple de ses maîtres, Ferenczi et Abraham, elle a su trouver dans la doctrine de Freud des germes d'un progrès rapide, trop rapide même, puisque, à plus d'un, il apparaît, de nos jours encore, comme proprement vertigineux. Son originalité, son parti-pris militant en faveur de l'enfant et son dévouement inconditionnel au génie de la psychanalyse lui valurent disciples et détracteurs, créant autour d'elle ce climat de passions qui fût le creuset de l'œuvre kleinienne. »

Nicolas Abraham et Maria Torok


Développements de la psychanalyse Melanie Klein, Paula Heimann, Susan Isaacs, Joan Rivière. Collection "Quadrige" 2013. 360 pages

Par Melanie Klein et ses collaboratrices, des éclairages sur les concepts développés à partir de la pensée de Freud pour la clinique psychanalytique des enfants.
Ce livre est une vue d’ensemble des développements dans la connaissance psychanalytique apportés par le travail de Melanie Klein. Il est constitué d’articles, dont certains ont été présentés dans le cadre de la Société britannique de psychanalyse, rédigés par Melanie Klein et par trois autres analystes, Joan Rivière, Paula Heimann et Susan Isaacs, ayant, comme elle et avec elle, cherché à approfondir l’œuvre freudienne.

Sommaire :

Préface d’Ernest Jones

I. – Introduction générale par Joan Rivière

II. – Sur la genèse du conflit psychique dans la toute première enfance par Joan Rivière

III. – Nature et fonction du phantasme par Susan Isaacs

IV. – Certaines fonctions de l’introjection et de la projection dans la première enfance par Paula Heimann

V. – La régression par Paula Heimann et Susan Isaacs

VI. – Quelques conclusions théoriques au sujet de la vie émotionnelle des bébés par Melanie Klein

VII. – En observant le comportement des nourrissons par Melanie Klein

VIII. – Sur la théorie de l’angoisse et de la culpabilité par Melanie Klein

IX. – Notes sur quelques mécanismes schizoïdes par Melanie Klein

X. – Notes sur la théorie des pulsions de vie et des pulsions de mort par Paula Heimann

Bibliographie – Index



La psychanalyse des enfants. Melanie Klein. 2013. Collection "Quadrige". 336 pages

« Sur une table basse, dans la pièce qui sert à mes analyses, se trouvent une quantité de petits jouets en bois, très simples : bonshommes et bonnes femmes, charrettes, voitures, autos, trains, animaux, cubes et maisons, ainsi que du papier, des crayons et des ciseaux. Même un enfant généralement inhibé au jeu touchera à ces jouets ou leur accordera tout au moins un regard furtif. Par sa manière de s’en servir ou de les écarter, par toute son attitude à leur égard, il me donnera un premier aperçu de sa vie complexuelle. »
Ce livre, l’aboutissement des premiers travaux de Melanie Klein, est devenu un classique de l’analyse d’enfants. L’auteur y expose la technique de l’analyse par le jeu, créée à Berlin au début des années 1920.

Sommaire :

Présentation
Préfaces de la première édition et de la troisième édition anglaise
Notes du traducteur pour les première, deuxième, troisième et quatrième éditions
Introduction

Première partie. — La technique de l’analyse des enfants
I. Les fondements psychologiques de l’analyse des enfants
II. La technique de l’analyse des jeunes enfants
III. Une névrose obsessionnelle chez une fillette de six ans
IV. La technique de l’analyse des enfants au cours de la période de latence
V. La technique de l’analyse des enfants à l’époque de la puberté
VI. La névrose chez l’enfant
VII. Les activités sexuelles des enfants

Deuxième partie. — Les premières situations anxiogènes et leur retentissement sur le développement de l’enfant
VIII. Les premiers stades du conflit œdipien et la formation du surmoi
IX. Les rapports entre la névrose obsessionnelle et les premiers stades de la formation du surmoi
X. Le rôle des premières situations anxiogènes dans la formation du moi
XI. Le retentissement des premières situations anxiogènes sur le développement sexuel de la fille
XII. Le retentissement des premières situations anxiogènes sur le développement sexuel du garçon

Appendice. — Limites et portée de l’analyse des enfants

Bibliographie
Notes de l'auteur (1948 et 1958)
Tableau des cas cliniques
Index général



Le transfert et autres écrits. 2001. Collection "Bibliothèque de psychanalyse". 112 pages

Ce recueil contient des textes tardifs de Melanie Klein qui n'avaient jamais été publiés en français. Outre le texte sur le transfert, ce sont les questions de la topique, de la genèse du moi, des rapports entre relation d'objet et narcissisme qui trouvent ici leur ultime développement.  

Sommaire :

Note de l'éditeur

1 -- Sur les critères de terminaison d'une psychanalyse (1950)
2 -- Les influences mutuelles dans le développement du moi et du ça (1952)
3 -- Les origines du transfert (1952)
4 -- La technique du jeu psychanalytique, son histoire et sa portée (1955)
5 -- Sur le développement du fonctionnement mental (1958)
6 -- Une note sur la dépression chez le schizophrène (1960)
7 -- Sur la santé mentale (1960)
8 -- Brèves contributions : L'importance des mots dans la psychanalyse précoce (1927) -- Note sur un rêve d'intérêt médico-légal (1928) -- Déductions théoriques à partir d'une analyse de démence précoce dans l'enfance précoce (1929) -- Compte rendu de lecture de La périodicité d'une femme de M. Chadwick (1933) -- Quelques considérations psychologiques, un commentaire (1942)

Index



Envie et gratitude et autres essais. 1968. Collection Tel n° 25. 238 pages
Avec la collaboration de Soula Aghion et de Marguerite Derrida

Trad. de l'anglais par Victor Smirnoff

Parution : 17-02-1978




Les livres sur la vie et l'oeuvre de Mélanie Klein


Melanie Klein. Dominique J. Arnoux. Puf, collection "Psychanalystes d'aujourd'hui".

Comprendre Melanie Klein. Sabine Parmentier. Editions Armand Colin


Introduction à l'oeuvre de Melanie Klein. Hanna Segal. Editions Puf, collection "Bibliothèque de psychanalyse"

Melanie Klein : développement d'une pensée. Hannah Segal. Editions Puf, collection "Bibliothèque de psychanalyse"

Le génie féminin Tome 2 Melanie Klein. Julia Kristeva.

Le génie clinique de Melanie Klein. Robert D. Hinshelwood.

Dictionnaire de la pensée kleinienne. Robert D. Hinshelwood.

Melanie Klein : son monde et son oeuvre. Phyllis Grosskurth.

Melanie Klein : une pensée vivante.

Melanie Klein. Claude Geets.

A partir de Melanie Klein. James Gammill.


Melanie Klein aujourd'hui. Collectif